Manifestation de rue pro-palestinienne

Hier après-midi, l’Avant-garde communiste du Canada a pris part à la manifestation organisée à Montréal pour commémorer les 74 ans de la Nakba (« catastrophe »), l’exil forcé de plus de 700 000 Palestiniens survenu lors du violent processus de création de l’État d’Israël en 1948.

Chaque 15 mai, des manifestations ont lieu dans de nombreuses villes du monde – dont Montréal – pour souligner cette sombre journée ayant marqué le début de l’oppression du peuple palestinien par l’État sioniste ainsi que pour appuyer l’héroïque lutte de libération palestinienne qui se poursuit depuis cette date. Cette année, les manifestations de la Nakba étaient notamment l’occasion pour les masses d’exprimer la vive colère suscitée par l’assassinat sordide de la journaliste d’origine palestinienne Shireen Abu Akleh – tuée d’une balle dans la tête par l’armée israélienne mercredi dernier en Cisjordanie où elle couvrait un raid militaire israélien –, ainsi que par l’assaut brutal de ses funérailles par la police israélienne.

Mettant de l’avant des revendications directement opposées aux intérêts de l’impérialisme occidental – lequel s’appuie depuis des lustres sur l’État d’Israël pour maintenir sa domination dans le monde arabe –, les manifestations de la Nakba sont souvent la cible d’intimidation policière et sont parfois même purement et simplement interdites, comme ce fut le cas l’an dernier à Paris et cette année à Berlin. Lors de la manifestation d’hier à Montréal, les agissements des forces policières ont aussi témoigné de l’hostilité de la bourgeoisie impérialiste envers la cause palestinienne. Ayant déployé dès le départ un imposant arsenal répressif pour intimider les manifestants, le SPVM a décidé à un certain moment de provoquer physiquement la foule en lui bloquant le passage à l’aide de l’escouade anti-émeute, et ce, alors que la manifestation se déroulait de manière entièrement pacifique. Nous dénonçons fermement ces gestes répressifs honteux de la police montréalaise. Heureusement, les forces policières n’ont pas pu empêcher la foule nombreuse et ardente de continuer à manifester et à brandir bien haut le drapeau palestinien.

L’Avant-garde communiste du Canada s’oppose fermement à l’oppression de la Palestine par l’État sioniste israélien ainsi qu’au soutien accordé par la bourgeoisie impérialiste canadienne à cet État criminel. Nous dénonçons vivement les récentes exactions commises par la police et l’armée israéliennes contre le peuple palestinien. Nous appelons les ouvriers canadiens à lutter contre la politique impérialiste de « leur » gouvernement et à appuyer le mouvement de libération palestinien, mouvement national progressiste dirigé contre l’impérialisme mondial.

À bas la domination impérialiste au Moyen-Orient!

Vive la révolution prolétarienne mondiale!

Palestine vivra, Palestine vaincra!